Les fêtes approchent et ça me déprime. Est-ce que c’est normal ?

 

 

 

La déprime de Noël

 

 

Ce qui rend difficile cette période de l’année, c’est qu’elle est associée à l’idée de bonheur et d’intimité familiale : cela peut être tout simplement insupportable pour certaines personnes, car c’est à l’opposé de ce qu’elles sont en train de vivre : solitude, séparation, perte d'un proche, maladie… Certaines personnes ne croient plus en la magie de Noël…Bien au contraire la période de Noël exacerbe leur tristesse. C’est la déprime de Noël.

 

La déprime de Noël trouve bien souvent son origine dans la famille. En effet, On ne choisit pas sa famille... Pour certains l’idée du clan familial uni, heureux et soudé véhiculée par la publicité autour de la fête de Noël relève davantage du mythe que de la réalité. Pour de nombreuses personnes famille rime avec complications. Et justement, les problèmes familiaux peuvent êtres des déclencheurs de déprimes ou de rechutes de dépression. Les retrouvailles ne sont pas toujours heureuses, certaines querelles de longue date peuvent resurgir, tout comme de nouvelles frictions peuvent venir gâcher la fête. Retrouver sa famille au complet peut aussi raviver des douleurs : la perte d'un proche, d'un enfant, d'un parent par exemple. Un divorce, une séparation, un échec sentimental, aussi. Vous pensiez avoir fait votre deuil, être passé à autre chose, et bien non : les souvenirs difficiles vous reviennent au contact de vos proches. Les jalousies sont elles aussi susceptibles de vous miner pendant les fêtes. Les sentiments d'envie et de rancœur peuvent être profonds et entacher votre moral : votre soeur a une meilleure situation que vous, les enfants de votre belle-soeur sont mieux élevés, vous pensez que vos proches ont mieux réussi leur vie que vous, votre frère a plus d’attention et de reconnaissance de vos parents que vous, vous avez l'impression d'être de trop, de ne pas avoir votre place parmi eux.

 

Certaines personnes n'ont pas ou plus la chance d'avoir une famille à revoir à Noël. Un sentiment de solitude les submerge et la déprime s’installe. Etre spectatreur-trice du bonheur des collègues, des passants dans la rue à l'approche des fêtes, des amis qui décorent leur habitation pour Noël et qui postent leur réalisation sur les réseaux sociaux… tout cela devient insupportable et triste.

Une autre cause de la déprime des fêtes de fin d'année : la nostalgie. Les années ont passé. L’insouciance et le sentiment de sécurité liés à l’enfance sont perdus… Aujourd'hui les fêtes pour vous ne sont plus magiqus et cette période festive vous fait regretter le temps d’avant. Et pourtant...

 

Comment sortir de la déprime de Noël?

 

Ne pas se poser en victime

 

Rappelez vous : vous avez subi des pertes essentielles dans votre vie et il est impossible de vous demander à vous même de vous réjouir. Votre surcroît de détresse au moment des fêtes est donc complètement normal car il y a un effet de contraste énorme entre ce que vous vivez aujourd’hui et ce que vous avez vécu par le passé.

Le point essentiel est de ne pas vous laisser victimiser par les fêtes de fin d’année. Vous laisser victimiser, c’est céder à la pression qui exige de vous d’être – coûte que coûte – heureux, le soir de Noël ou du 31 décembre. Comprenez que vous pouvez refuser cette spirale négative et décider de réagir plus positivement, sans vous demander l’impossible.

Ecouter ses besoins

 

Faîtes le point avec vous même. Posez vous ces questions « De quoi ai-je vraiment besoin –pour traverser, du mieux possible, cette période difficile ? Qu’est-ce qui pourrait me faire du bien? »

 

Faire ce qu'on aime

 

Une activité physique régulière ainsi qu’une alimentation équilibrée, le temps passé à des activités qui vous plaisent, revoir des amis ainsi que le fait d’aller vers les autres vous seront aussi très bénéfiques.

 

Consulter un-e professionnel-le

 

Attendre que les fêtes passent, parfois ne suffit pas. Il peut être très bénéfique de parler de ce que vous ressentez avec quelqu’un. Explorer avec quelqu’un, particulièrement avec un professionnel psychologue, ce qui se cache derrière vos sentiments vous aidera à commencer à résoudre le problème.

 

Le principal est de se respecter et être bienveillant avec soi-même.

 


 

Ecoutez l'interview

 

 

 

Please reload

Recent Posts

September 20, 2019

December 21, 2018

January 22, 2018

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags