L'automne, la chute des feuilles et de mon moral...

La dépression saisonnière

 

Est une dépression liée au manque de lumière naturelle. Durant l'automne et la période hivernale, les journées deviennent plus courtes et la luminosité diminue.

La dépression saisonnière se caractérise par un manque d’énergie et un moral plus fragile.

 

Symptômes

 

Les symptômes suivants surviennent toujours à la même période de l'année, d'octobre à mars, mais surtout en novembre, en décembre et en janvier. Ils disparaissent progressivement au printemps ou spontanément durant un voyage sous le soleil.

  • Une humeur triste présente tous les jours toute la jourée, irritabilité.

  • Une diminution du plaisir éprouvé lors d’activité ou de situations entraînant habituellement du plaisir.

  • Un état de fatigue chronique et de la somnolence durant le jour, une difficulté à se lever le matin.

  • Une perte d'intérêt et un manque d'initiative.

  • Un manque de concentration, une difficulté à prendre des décisions.

  • Un degré plus élevé de stress : cet état peut engendrer des comportements compensatoires tels que la consommation accrue d’alcool ou des envies incontrôlables d’aliments sucrés pouvant entraîner une prise de poids.

  • Une impression d’être ralenti ou au contraire, agité.

  • Un besoin accru de sommeil.

  • Une baisse de productivité aux études ou au travail.

  • Une baisse de la libido.

  • Une tendance à s’isoler.

  • Un sentiment de dévalorisation, une culpabilité.

  • Des idées noires, des pensées de mort ou même des idées suicidaires.

Prévention

 

Il existe des moyens de prévention pour avoir plus d’énergie et une meilleure humeur durant les mois où les heures d’ensoleillement sont à leur plus bas.

 

Bain de lumière naturelle

  • Prendre l'air au moins 1 heure par jour et un peu plus longtemps les jours gris, même durant l’hiver. 

  • Laisser pénétrer le maximum de lumière solaire à l'intérieur de sa demeure. 

Exercice physique

 

S'il est pratiqué à l'extérieur, à la lumière du jour, l'exercice physique aide à prévenir la dépression saisonnière. 

 

 

Traitements

 

Luminothérapie

 

La luminothérapie est une forme de photothérapie (thérapie qui utilise la lumière) qui consiste tout simplement à s'exposer quotidiennement, à heure fixe, à une lumière blanche de forte intensité.

On recommande de s’exposer 30 à 45 minutes par jour à une lampe dont l’intensité lumineuse est de 10 000 lux

 

Psychothérapie

 

Un suivi en psychothérapie avec un-e psychologue peut vous aider à surmonter la dépression saisonnière par un travail sur les attitudes et croyances négatives et les comportements.

 

Antidépresseurs

 

Le recours aux antidépresseurs (la fluoxétine ou Prozac®, la sertraline ou Zoloft®, la venlafaxine ou Effexor®, la paroxétine ou Paxil®, ou encore le bupropion ou Wellbutrin®) s'est avéré efficace, surtout si les symptômes sont prononcés. Ils peuvent être employés seuls ou avec la luminothérapie.

Certaines personnes préfèrent les médicaments à la luminothérapie, pour des raisons d’ordre pratique. Les médicaments sont aussi une solution pour les personnes chez qui la luminothérapie ne suffit pas à soulager les symptômes, ou est carrément inefficace.Pour un traitement médicamenteux adapté, adressez-vous à un-e psychiatre. 

 

 

 Marilyn Merlo

Psychologue liège

 

 

Please reload

Recent Posts

September 20, 2019

December 21, 2018

January 22, 2018

Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags